Relations aux Autres, Dépendance affective

March 14, 2018

 

Il y a un très grand paradoxe que j'ai remarqué lorsque nous souffrons de compulsions alimentaires, tantôt nous avons un besoin insatiable de l'autre, nous en nourrissant dans la dépendance affective, tantôt nous subissons ces relations agissant sans cesse dans la peur de perdre l'autre, n'osant ainsi pas dire non ni exprimer nos réels sentiments et émotions ou un quelconque mécontentement. 
 

Lorsque nous sommes mangeur/se compulsif/ve nous sommes ce que l'on peut appeler "dépendant", dépendant à la nourriture, à nos comportements, aux autres. Manquant cruellement de confiance en nous, nous avons tendance à nous sur-accrocher aux autres à nous nourrir sans cesse de l'extérieur. Nous prenons la moindre petite miette de ce que nous estimons être de l'amour, nous nous accrochons à la moindre attention de l'autre, toujours en demande, en besoin. Remplissant ainsi le vide que nous ressentons à l'intérieur, par les autres, la nourriture, les objets, les achats compulsifs, etc...

 

Inversement nous aspirons fortement à la liberté, ne nous rendant pas compte à quel point ce besoin vient en fait de notre peur immense du regard de l'autre. De ce que les autres pourraient penser, du rejet que nous pourrions vivre si nous n'agissons pas selon leurs attentes (attentes que nous imagions parfois qu'ils ont et qui ne sont pas forcément réelles). Cette suradaptation à notre environnement, aux autres nous empêche de vivre et d'agir selon nous. A un tel point qu'il est difficile de l'imaginer tant que nous n'en sommes pas sortis. 

Nous rêvons souvent de partir très loin, de tout lâcher pensant que tout irait mieux comme ça. Hors ce ne sont pas les autres qui nous briment dans notre liberté mais nous-mêmes. De ce fait, même à l'autre bout de la terre ce sentiment nous suivrait. Et surtout, c'est un fantasme! Partirions-nous vraiment ? Qu'en penseraient les autres... ?  ;-)

 

En vivant ainsi nous en faisons trop pour les autres, abusant de nous-mêmes en nous épuisant dans des tâches pour ensuite les reprocher aux autres, se placer en victime. Simplement parce-que nous n'osons pas dire non ou avons peur de ne pas être aimé si nous ne FAISONS rien pour les autres. Hors l'amour véritable est pour qui l'on est et non pour ce que l'on FAIT. 

 

Il arrive très souvent qu'en tombant amoureux nous cessions de nous suralimenter (du moins temporairement) car nous trouvons en l'autre une source de "nourriture", un autre "pansement" émotionnel. 

Hors la dépendance affective à tendance à faire fuir et rend les relations compliquées. Ayant si peur de perdre l'autre qui semble être pour nous la source de notre vie et de notre bien être, plus le fait de manquer profondément de confiance en soi pousse à exprimer une jalousie excessive, un tel besoin de la présence de l'autre que cela en devient étouffant pour lui/elle. De plus, la dépendance affective n'est pas de l'amour. L'Amour est liberté, alors que la dépendance affective est attachement et enfermement. 

 

Tous ces comportements et difficultés que nous rencontrons dû au fait de notre dépendance étants inconscients, nous créons alors des croyances telles que : nous ne sommes pas aimable, que les relations ne sont pas faites pour nous, que nous n'avons pas de chance en amour...

 

Pour sortir de tous ces comportements, malaises, dépendances, il y a une clé essentielle qu'il est nécessaire d'apprendre et qui s'appelle "L'Amour de Soi".  Je sais que ce sont des mots que l'on voit et entendons beaucoup actuellement sans vraiment savoir ce que cela implique ni comment "on fait" pour appendre à s'aimer. J'en parlerai donc dans mon prochain article. 

 

Commencez par vous observer dans vos comportements en tentant du mieux que vous le pouvez de ne pas vous juger, d'avoir de la compassion pour vous-mêmes. Sachant que vous pouvez absolument tout changer! Pour avoir testé, promis ça existe et il est possible d'y arriver.

 

Courage et du mieux possible... avec Amour pour vous-mêmes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents

February 22, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
NEWSLETTER

Inscrivez-vous et recevez toutes nos activités par e-mail